Page numérisée


www.Ostervald-1744.com
La Bible Ostervald de 1744 avec les arguments et les réflexions de l'auteur.

Avis au lecteur

Dans cette édition, nous avons dû procéder à quelques modifications.



L’original, qui date de 1744, comporte des signes typographiques qui n’existent plus de nos jours. Le « s » est écrit à la manière d’un « f », le tilde se trouve sur des caractères inhabituels tels que le « m » et cætera. Il est écrit dans un français du dix-huitième siècle utilisé à l’époque en Suisse. Celui du vingt et unième a changé partout, de même en France où sont copiés ces textes : construction des phrases, orthographe des mots, accentuation et cætera.
Il est difficile de respecter la mise en page de l’époque. Les deux livres qui forment cet ouvrage ont une dimension de 42x26,5 cm pour une épaisseur cumulée de plus de 12,5 cm. Nous avons adapté ladite mise en page au format A4 actuel.
Nous n’avons pu reproduire les enluminures et autres images. Elles sont donc absentes du présent ouvrage.
Dans l’édition de 1744, des lettres a, b, c ... renvoient à des versets parallèles dans l’Ancien ou le Nouveau Testament. Ces renvois sont dans les marges gauches et droites.
Dans cette même édition, les explications de textes sont données en pied de colonnes sous la forme « (*) Vers. 5 », « (*) Vers. 17 » et cætera.
Nous avons tout groupé en fin de chaque chapitre, en gardant les lettres a, b, c , ..., pour les versets parallèles et en utilisant des chiffres 1, 2, 3, ..., pour les explications de texte, ce qui a permis de concentrer ces données et d’augmenter l’espace utile pour le texte.
Cela donne en fin de chapitre : « (a) v1 », « (b) v4 », ..., suivis des références ou « (1) v7 », « (2) v9 », ..., suivis des explications.
Nous ne l’avons logiquement pas fait dans le « Discours préliminaire ».
Les formes orthographiques de 1744 ont été remplacées par celles du XXIe siècle pour faciliter la lecture, alors que le style linguistique de l’époque est laissé en l’état.
L’avertissement et le discours préliminaire du texte original sont composés de longues phrases aux nombreuses prépositions séparées par d’autant de « ; ». Nous avons diminué la longueur de ces phrases en remplaçant des « ; » par des « . » points finaux.
D’autres « ; » qui étaient suivis de la préposition « et » ont été supprimés là où le sens de la phrase ne s’en trouvait pas altéré.
Nous n’avons pas reproduit les livres apocryphes. Le paragraphe 5 de l’avertissement écrit par les éditeurs de cette Bible en explique la raison.
Il en est de même pour le prédicat « Saint » utilisé pour la désignation des Apôtres. Nous sommes d’avis qu’il faut limiter son usage à Dieu seul et à sa parole. Nous pensons que cela est un reliquat de la méthode qui attribue ledit prédicat à beaucoup de personnes vivantes ou disparues. Là où nous le trouvions nécessaire pour la compréhension, nous avons introduit le mot « Apôtre ».
Exemple : une phrase qui commence par « Saint Paul » dans l’édition originale commence par « L’Apôtre Paul » dans le présent document. Nous avons aussi remplacé ledit mot « Saint » par « saint » là où il signifie « chrétiens » ou « sanctifié » dans le sens « appartenant à Dieu », car le mot « Saint » avec une majuscule ne peut appartenir qu’à Dieu seul et à sa parole parlée ou écrite.




Cliquez sur un des liens dans la colonne de gauche pour afficher la page désirée.


Version imprimable


Bienvenue
XHTML 1.0! Langue de référence : Les documents présentés sur ce site ont le français comme langue source. CSS!