Page numérisée


www.Ostervald-1744.com
La Bible Ostervald de 1744 avec les arguments et les réflexions de l'auteur.


Ancien Testament

Numérisation en cours : Genèse
Psaumes



La Genèse, premier livre de Moïse

Genèse 11

Moïse raconte dans ce chapitre que les hommes ayant entrepris de bâtir la ville et la tour de Babel, Dieu confondit leur langage, ce qui fut cause qu’ils se dispersèrent sur toute la terre, versets 1-9.
Moïse marque aussi quels furent les descendants de Sem, fils de Noé, jusqu’à Abraham, versets 10-32.

1. Alors toute la terre avait le même langage et une même parole.
2. Mais il arriva comme ils partirent d’Orient, qu’ils trouvèrent une campagne au pays de Scinhar où ils habitèrent.
3. Et ils se dirent l’un à l’autre : Allons, faisons des briques et les cuisons au feu. Et ils eurent des briques au lieu de pierres et le bitume leur fut au lieu de mortier.
4. Et ils dirent : Venez, bâtissons-nous une ville et une tour de laquelle le sommet soit jusqu’aux cieux et acquérons-nous de la réputation, de peur que nous ne soyons dispersés sur la terre.
5. Alors, l’Éternel descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes.
6. Et l’Éternel dit : Voici, ils ne sont qu’un peuple et tous ont un même langage et ils commencent à travailler et maintenant rien ne les empêchera d’exécuter ce qu’ils ont projeté 1.
7. Venez donc descendons et confondons là leur langage afin qu’ils ne s’entendent point les uns les autres.
8. Ainsi, l’Éternel les dispersa de là pour toute la terre et ils cessèrent de bâtir la ville.
9. C’est pourquoi son nom fut appelé Babel, car l’Éternel y confondit le langage de toute la terre et de là il les dispersa sur toute la terre.
10. a C’est ici la postérité de Sem. Sem âge de cent ans engendra Apacsçad, deux ans après le déluge.
11. Et Sem, après qu’il eut engendré Apacsçad, vécut cinq cents ans et il engendra des fils et des filles.
12. Et b Apacsçad vécut trente-cinq ans et il engendra Scelah.
13. Et Apacsçad après qu’il eut engendré Scelah, vécut quatre cent trois ans et il engendra des fils et des filles.
14. Et Scelah ayant vécu trente ans engendra Héber.
15. Et Scelah, après qu’il eut engendré Héber, vécut quatre cent trois ans et il engendra des fils et des filles.
16. c Et Héber ayant vécu trente-quatre ans engendra Péleg.
17. Et Héber, après qu’il eut engendré Péleg, vécut quatre cent trente ans et il engendra des fils et des filles.
18. Péleg aussi vécut trente ans et il engendra Réhu.
19. Et Péleg, après qu’il eut engendré Réhu, vécut deux cent et neufs ans et il engendra des fils et des filles.
20. Réhu aussi ayant vécu trente-deux ans engendra Sérug.
21. Et Réhu, après qu’il eut engendré Sérug, vécut deux cent sept ans et il engendra des fils et des filles.
22. Et Sérug, ayant vécu trente ans engendra Nacor.
23. Et Sérug, après qu’il eut engendré Nacor vécut deux cents ans et il engendra des fils et des filles.
24. Et Nacor ayant vécu vingt-neuf ans engendra Taré.
25. Et Nacor, après qu’il eut engendré Taré, vécut cent dix-neuf ans et il engendra des fils et des filles.
26. d Taré aussi vécut soixante et dix ans et il engendra Abram, Nacor et Haran.
27. Et c’est ici la postérité de Taré : Taré engendra Abram, Nacor et Haran et Haran engendra Lot.
28. Et Haran mourut en la présence de Taré son père au pays de sa naissance, à Ur des Caldéens.
29. Et Abram et Nacor prirent des femmes : le nom de la femme d’Abram fut Saraï et le nom de la femme de Nacor fut Milca, fille de Haran, père de Milca et de Jisca.
30. Mais Saraï était stérile et elle n’avait point d’enfant.
31. Et Taré prit son fils Abram et Lot fils de son fils, lequel était fils de Haran, et Saraï sa belle-fille, femme d’Abram son fils et ils sortirent ensembles d’Ur des Caldéens e pour aller au pays de Canaan. Et ils vinrent jusqu’à Caran et ils y demeurèrent.
32. Et les jours de Taré furent deux cent cinq ans et il mourut à Caran.

Réflexions

Ce chapitre nous présente ces instructions :
1. La première, que nous devons garder inviolablement les lois que Dieu donna à Noé après le déluge, user sobrement des créatures dont Dieu nous a accordé l’usage et nous éloigner de la cruauté et de l’injustice.
2. La seconde, que l’alliance que Dieu traita avec Noé et avec tout le genre humain en promettant de ne plus envoyer de déluge et de conserver le monde dans son état a toujours subsisté depuis ce temps-là et qu’ainsi nous devons reconnaître et célébrer la grande bonté du Seigneur envers nous, de laquelle nous ressentons les effets.
3. La troisième instruction est que si le monde ne doit plus être détruit par le déluge, il le sera par le feu du dernier jour, selon ce que dit Pierre :
Si le monde ancien est péri étant couvert d’un déluge d’eau, les cieux et la terre sont réservés pour le feu au jour du jugement, épître de Pierre 3.7.
4. Sur ce qui est dit à la fin de ce chapitre que Noé fut surpris par le vin,il faut considérer que cela lui arriva innocemment, parce qu’il ne connaissait pas l’effet que le vin peut produire, l’usage ayant été inconnu jusqu’alors. Ainsi cet exemple, bien loin d’excuser l'intempérance montre de l’éviter très soigneusement. Ce qui est récité des fils de Noé nous apprend que Dieu bénit les enfants qui honorent leurs pères, mais qu’il maudit ceux qui manquent de respect envers eux.


(a) v10 : I Chroniques 1.17
(b) v12 : I Chroniques 1.18
(c) v16 : I Chroniques 1.19
(d) v26 : Josué 24.2 ; I Chroniques 1.26
(e) v31 : Josué 24.2 ; Néhémie 9.7 ; Actes 7.4 (1) v6 : Ou : Et maintenant ne les empêchera-t-on de faire tout ce qu’ils ont projeté ?


Cliquez sur un des liens suivants pour afficher le chapitre désiré : 

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   La suite arrivera le moment venu.


Version imprimable


Bienvenue
XHTML 1.0! Langue de référence : Les documents présentés sur ce site ont le français comme langue source. CSS!