Page numérisée


www.Ostervald-1744.com
La Bible Ostervald de 1744 avec les arguments et les réflexions de l'auteur.


Ancien Testament

Numérisation en cours : Genèse
Psaumes



La Genèse, premier livre de Moïse

Genèse 24

C’est ici l’histoire du mariage d’Isaac avec Rebecca, fille de Béthuel et petite-fille de Nacor, frère d’Abraham.

1. Et Abraham devint vieux et avancé en âge et l’Éternel avait béni Abraham en toutes choses.
2. Abraham donc dit au plus ancien des serviteurs de sa maison qui avait le gouvernement de tout ce qui lui appartenait : Mets, je te prie, ta main sous ma cuisse :
3. Et je te ferai jurer par l’Éternel, le Dieu des cieux et le Dieu de la terre, que tu ne prendras point de femme pour mon fils des filles des Cananéens, parmi lesquels j’habite :
4. Mais tu t’en iras en mon pays et vers mon parentage et tu y prendras une femme à mon fils Isaac.
5. Et ce serviteur répondit : Peut-être que la femme ne voudra point me suivre en ce pays. Me faudra-t-il nécessairement ramener ton fils au pays dont tu es sorti ?
6. Abraham lui dit : Garde-toi bien d’y ramener mon fils.
7. L’Éternel, le Dieu des cieux, qui m’a pris de la maison de mon père et du pays de mon parentage et qui m’a parlé et juré disant a  : Je donnerai à ta postérité ce pays, enverra lui-même son ange devant toi et tu prendras une femme de ce pays-là pour mon fils.
8. Que si la femme ne veut pas te suivre, tu seras quitte de ce serment que je te fais faire. Quoi qu’il en soit, ne ramène point mon fils là.
9. Alors le serviteur mit la main sous la cuisse d’Abraham son maître et s’engagea par serment à faire ce qu’il avait dit.
10. Et le serviteur ayant pris dix chameaux d’entre ceux de son maître se mit en chemin, car il avait tout le bien de son maître en son pouvoir. Il partit donc et s’en alla en Mésopotamie, en la ville de Nacor.
11. Et il fit se reposer les chameaux sur leurs genoux hors de la ville, près d’un puits d’eau, sur le soir, au temps que celles qui allaient puiser de l’eau sortaient.
12. Et il dit : Ô Éternel, Dieu d’Abraham mon maître, fais que j’aie une heureuse rencontre aujourd’hui et sois favorable à mon seigneur Abraham.
13. Voici, je suis près de cette fontaine et les filles des habitants de la ville sortiront pour puiser de l’eau.
14. Fais donc que la jeune fille à laquelle je dirai : Baisse, je te prie, ta cruche afin que je boive et qui me répondra : Bois et même je donnerai à boire à tes chameaux, soit celle que tu as destinée à ton serviteur Isaac et je connaîtrai par là que tu as été favorable à mon seigneur.
15. Et avant qu’il eût achevé de parler, voici Rebecca fille de Béthuël, fils de Milca, femme de Nacor, frère d’Abraham, sortait ayant sa cruche sur son épaule.
16. Et la jeune fille était très belle à voir, elle était vierge et nul homme ne l’avait connue : Elle descendit donc à la fontaine et ayant rempli sa cruche, elle remontait.
17. Alors le serviteur courut au-devant d’elle et lui dit : Donne-moi, je te prie, un peu d’eau de ta cruche à boire.
18. Et elle lui dit : Monseigneur, bois. Et incontinent elle ôta sa cruche de dessus son épaule et la prit en sa main et elle lui donna à boire.
19. Et après qu’elle eut achevé de lui donner à boire, elle dit : J’en puiserai aussi pour tes chameaux, jusqu’à ce qu’ils aient tous bu.
20. Et ayant vidé promptement sa cruche dans l’abreuvoir, elle courut encore au puits pour en puiser de l’autre et elle en puisa pour tous ses chameaux.
21. Et cet homme s’étonnait de ce qu’elle faisait, sans rien dire, voulant savoir si l’Éternel aurait fait prospérer son voyage ou non.
22. Et quand les chameaux eurent achevé de boire, cet homme prit une bague d’or qui pesait un demi-sicle et deux bracelets pour mettre sur les mains de cette fille, pesant dix sicles d’or.
23. Et il lui dit : De qui es-tu fille ? Je te prie, fais-le moi savoir : Y a-t-il dans la maison de ton père du lieu pour me loger ?
24. Et elle lui répondit : Je suis fille de Béthuël, fils de Milca, qu’elle a enfanté à Nacor.
25. Et elle dit aussi : Il y a chez nous beaucoup de paille et de fourrage et aussi du lieu pour y loger.
26. Et cet homme s’inclina et se prosterna devant l’Éternel :
27. Et il dit : Béni soit l’Éternel, le Dieu d’Abraham mon maître qui a toujours été miséricordieux envers mon seigneur. Lorsque j’étais en chemin, l’Éternel m’a conduit en la maison des frères de mon seigneur.
28. Et la jeune fille courut et rapporta ces paroles dans la maison de son père.
29. Or Rebecca avait un frère, nommé Laban, qui courut vers cet homme près de la fontaine.
30. Car aussitôt qu’il eut vu la bague et les bracelets aux mains de sa sœur et qu’il eut entendu les paroles de Rebecca sa sœur qui avait dit : Cet homme m’a ainsi parlé, il le vint trouver et voici, il était près des chameaux vers la fontaine.
31. Et il lui dit : Entre, béni de l’Éternel, pourquoi te tiens-tu dehors ? J’ai préparé la maison et un lieu pour tes chameaux.
32. L’homme donc entra dans la maison et on déharnacha les chameaux et on leur donna de la paille et du fourrage ; on donna aussi de l’eau tant pour laver les pieds de cet homme que les pieds de ceux qui étaient avec lui :
33. Et on lui présenta à manger. Mais il dit : Je ne mangerai point que je n’aie dit ce que j’ai à dire. Et Laban dit : Parle.
34. Il dit donc : Je suis serviteur d’Abraham.
35. Or l’Éternel a comblé de bénédictions mon seigneur et il est devenu grand, car il lui a donné des brebis, des bœufs, de l’argent, de l’or, des serviteurs, des servantes, des chameaux et des ânes.
36. Et Sara, femme de mon seigneur lui a enfanté dans sa vieillesse un fils auquel il a donné tout ce qu’il a.
37. Et mon seigneur m’a fait jurer en disant : Tu ne prendras point de femme à mon fils des filles des Cananéens, dans le pays duquel j’habite.
38. Mais tu iras à la maison de mon père et vers ma parenté et tu prendras une femme pour mon fils.
39. Et je dis à mon seigneur : Peut-être que la femme ne me suivra pas.
40. Et il me dit : L’Éternel, devant la face duquel j’ai marché, enverra son ange avec toi et fera prospérer ton voyage et tu prendras une femme à mon fils de ma parenté et de la maison de mon père.
41. Si tu vas vers ma parenté, tu seras alors quitte de l’exécration du serment que je t’ai fait faire et si on ne te la donne pas, tu seras quitte de l’exécration du serment que je t’ai fait faire.
42. Je suis donc venu ici aujourd’hui à la fontaine et j’ai dit : Ô Éternel, Dieu de mon seigneur Abraham, si maintenant tu fais prospérer le voyage que j’ai entrepris :
43. Voici, je me tiendrai près de la fontaine : Qu’il arrive donc que la fille qui sortira pour y puiser et à qui je dirai : Donne-moi, je te prie, à boire un peu de l’eau de ta cruche :
44. Et qui me répondra : Bois et même j’en puiserai pour tes chameaux, soit la femme que l’Éternel a destinée au fils de mon seigneur.
45. Avant que j’eusse achevé de parler en mon cœur, voici Rebecca est sortie ayant sa cruche sur son épaule et elle est descendue à la fontaine et a puisé de l’eau. Et je lui ai dit : Donne-moi, je te prie, à boire.
46. Et incontinent elle a ôté sa cruche de son épaule et elle m’a dit : Bois et même je donnerai à boire à tes chameaux. J’ai donc bu et elle a aussi donné à boire aux chameaux.
47. Et je l’ai interrogée en disant : De qui es-tu fille ? Elle a répondu : Je suis fille de Béthuël, fils de Nacor, que Milca lui a enfanté. Alors je lui ai mis une bague sur le front et des bracelets sur ses mains.
48. Ensuite je me suis incliné et prosterné devant l’Éternel et j’ai béni l’Éternel, le Dieu de mon maître Abraham, qui m’a conduit par le droit chemin, afin que je prisse la fille du frère de mon seigneur pour son fils.
49. Maintenant donc, si vous êtes véritablement portés à faire cette grâce à mon seigneur, déclarez-le moi, sinon, faites-le moi aussi savoir et je me tournerai à droite ou à gauche.
50. Et Laban et Béthuël répondirent disant : Cette affaire est procédée de l’Éternel ; nous ne pouvons dire ni bien ni mal.
51. Voici, Rebecca est entre tes mains, prends-la et t’en va et qu’elle soit la femme du fils de ton seigneur, comme l’Éternel en a parlé.
52. Et aussitôt que le serviteur d’Abraham eut ouï leurs paroles, il se prosterna en terre devant l’Éternel.
53. Le serviteur tira ensuite des bagues d’argent et d’or et des habits et les donna à Rebecca : Il donna aussi des présents exquis à son frère et à sa mère.
54. Et ils mangèrent et burent, lui et les gens qui étaient avec lui et y logèrent cette nuit. Et quand ils furent levés de bon matin, le serviteur dit : Renvoyez-moi à mon seigneur.
55. Et le frère et la mère lui dirent : Que la fille demeure avec nous au moins dix jours et après elle s’en ira.
56. Et il leur dit : Ne me retardez point, puisque l’Éternel a fait prospérer mon voyage. Renvoyez-moi, que je m’en aille à mon seigneur.
57. Alors ils dirent : Appelons la fille et sachons de sa propre bouche quel est son sentiment.
58. Ils appelèrent donc Rebecca et lui dirent : Veux-tu aller avec cet homme ? Et elle répondit : J’irai.
59. Ainsi, ils laissèrent aller Rebecca leur sœur et sa nourrice avec le serviteur d’Abraham et ses gens.
60. Et ils bénirent Rebecca et lui dirent : Tu es notre sœur, sois fertile en mille et mille générations et que ta postérité possède la porte de ses ennemis.
61. Et Rebecca et ses servantes se levèrent et montèrent sur les chameaux et suivirent cet homme-là. Ce serviteur donc prit Rebecca et s’en alla.
62. Or Isaac b revenait du puits du vivant qui me voit, car il demeurait au pays du midi.
63. Et Isaac était sorti aux champs sur le soir pour prier et levant ses yeux il regarda et voici des chameaux qui venaient.
64. Rebecca aussi levant ses yeux vit Isaac et se jeta en bas de dessus le chameau.
65. (Car elle avait dit au serviteur : Qui est cet homme-là qui vient le long du champ au-devant de nous ? Et le serviteur avait répondu : C’est mon seigneur,) et elle prit un voile et s’en couvrit.
66. Et le serviteur récita à Isaac toutes les choses qu’il avait faites.
67. Alors Isaac mena Rebecca dans la tente de Sara sa mère et il la prit pour sa femme et il l’aima. Ainsi Isaac se consola de la mort de sa mère.

Réflexions

La principale observation qu’il y ait à faire sur cette histoire est d’y remarquer la foi et la piété d’Abraham qui ne voulut pas que son fils épousât une femme cananéenne et idolâtre, mais qui voulut le marier dans sa famille. On y voit aussi la piété de son serviteur dans les prières qu’il adressa à Dieu pour le succès de son voyage et dans les louanges et les actions de grâce qu’il lui présenta après qu’il eut réussi dans son dessein. Ceci doit nous servir d’instruction et d’exemple et nous apprendre que toutes les entreprises et en particulier les mariages doivent se faire selon Dieu et suivant les règles de la religion et de la piété afin d’obtenir par ce moyen sa bénédiction.


(a) v7 : Ci-dessus 12.7, 13.15 et 15.18 ; ci-dessous 26.4 (b) v62 : Ci-dessus 16.14 ; sous 25.1


Cliquez sur un des liens suivants pour afficher le chapitre désiré : 

1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15   16   17   18   19   20   21   22   23   24   25   26   27   La suite arrivera le moment venu.


Version imprimable


Bienvenue
XHTML 1.0! Langue de référence : Les documents présentés sur ce site ont le français comme langue source. CSS!