Page numérisée


www.Ostervald-1744.com
La Bible Ostervald de 1744 avec les arguments et les réflexions de l'auteur.


Nouveau Testament

Numérisation en cours : Matthieu



L’Évangile de notre Seigneur Jésus-Christ selon Matthieu

Matthieu 8, versets 18-34

Notre Seigneur répond à un docteur de la loi et à un de ses disciples qui voulaient le suivre, versets 18-22.
Il apaise une tempête, versets 23-27.
Il délivre deux démoniaques, versets 28-34.

18. Or Jésus, voyant une grande foule de peuple autour de lui, ordonna qu’on passât à l’autre bord du lac.
19. k Alors un scribe s’étant approché de lui dit : Je te suivrai partout où tu iras.
20. Et Jésus lui dit : Les renards ont des tanières et les oiseaux de l’air ont des nids, mais le fils de l’homme n’a pas où reposer sa tête.
21. l Et un autre de ses disciples lui dit : Seigneur, permets que j’aille auparavant ensevelir mon père.
22. Et Jésus lui dit : Suis-moi et laisse les morts ensevelir leurs morts.
23. Et quand il fut entré dans la barque, ses disciples le suivirent.
24. m Et il s’éleva tout à coup une grande tourmente sur la mer en sorte que la barque était couvertes des flots, mais il dormait.
25. Et ses disciples s’approchant de lui le réveillèrent et lui dirent : Seigneur, sauve-nous, nous périssons.
26. Et il leur dit : Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ? Et s’étant levé, il parla avec autorité aux vents et à la mer et il se fit un grand calme.
27. Et ces gens-là furent dans l’admiration et ils disaient : Qui est cet homme à qui les vents et la mer obéissent ?
28. Et quand il fut arrivé au pays des Gergéséniens, n deux démoniaques étant sortis des sépulcres vinrent au devant de lui, ils étaient si furieux que personne n’osait passer par ce chemin-là,
29. Et ils se mirent à crier : Qu’y a-t-il entre nous et toi, Jésus, fils de Dieu ? Es-tu venu ici pour nous tourmenter avant le temps ?
30. Or il y avaient assez loin d’eux un grand troupeau de pourceaux qui passait.
31. Et les démons le prièrent et lui dirent : Si tu nous chasse, permets-nous d’entrer dans ce troupeau de pourceaux.
32. Et il leur dit : Allez. Et eux étant sortis, allèrent dans ce troupeau de pourceaux et aussitôt ce troupeau de pourceaux se précipita avec impétuosité dans la mer et ils moururent dans les eaux.
33. Alors ceux qui les paissaient s’enfuirent et étant venus dans la ville, ils y racontèrent tout ce qui s’était passé et ce qui était arrivé aux démoniaques.
34. Aussitôt toute la ville sortit au-devant de Jésus et dès qu’ils le virent, ils le prièrent de se retirer de leurs quartiers.

Réflexions

1. La réponse que Jésus-Christ fit à ce docteur de la loi qui voulait le suivre tendait à lui apprendre qu’il ne devait pas s’attendre à trouver auprès de lui les avantages du monde, et ce qu’il dit à l’un de ses disciples de laisser les morts ensevelir leurs morts, qu’il devait laisser le soin des choses temporelles à ceux qui n’étaient pas éclairés des lumières de l’Évangiles et que ceux qu’il appelait à être ses disciples devaient le suivre sans délai et être prêts à tout quitter et à renoncer aux choses de cette vie, même à celles qui étaient innocentes et permises lorsqu’elles pouvaient les empêcher de s’acquitter des devoirs de leur vocation.
2. Dans le miracle que Jésus-Christ fit en apaisant une tempête, nous avons à remarquer, d’un côté, le pouvoir de notre Seigneur qui calmait les vents et la mer par sa seule parole et de l’autre, la faiblesse des apôtres qui craignaient de périr. Cet événement, qui tendait à confirmer leur foi, doit fortifier la nôtre et nous inspirer une parfaite confiance en la bonté et en la puissance de Jésus-Christ. On peut être dans une entière assurance, même au milieu des grands dangers, lorsqu’on est aimé de lui et quand on l’ pour protecteur.
3. L’histoire de ces démoniaques que le Seigneur guérit nous fait voir que le démon exerçait alors sa puissance sur les hommes, mais que Jésus-Christ était venu pour lui ôter cette puissance et pour détruire son règne. À l’égard de ce qui arriva aux pourceaux qui se précipitèrent dans la mer, après que les démons furent entrés dans leurs corps par la permission de Jésus-Christ, il faut considérer que cette perte fut une épreuve et un châtiment pour les habitants de ces quartiers-là. Notre Seigneur voulut aussi faire voir que cet homme qu’il venait de guérir était véritablement possédé ; il montra encore par là qu’il avait le pouvoir de commander aux démons et que ces mauvais esprits ne pouvaient rien faire que par sa permission. Et tout cela devait convaincre les hommes de l’autorité divine de Jésus-Christ, les instruire du but de sa venue au monde et les persuader de la vérité de sa doctrine.


(k) v19 : Luc 9.57 (l) v21 : Luc 9.59 (m) v24 : Marc 4.37 ; Luc 8.22 (n) v28 : Luc 8.27


Cliquez sur un des liens suivants pour afficher le chapitre désiré : 

1   2   3   4   5a   5b   6   7   8a   8b   9   10   11   12a   12b   13a   13b   14   15   16   17   18   19   20   21a   21b   La suite arrivera le moment venu.


Version imprimable


Bienvenue
XHTML 1.0! Langue de référence : Les documents présentés sur ce site ont le français comme langue source. CSS!