Page numérisée


www.Ostervald-1744.com
La Bible Ostervald de 1744 avec les arguments et les réflexions de l'auteur.


Nouveau Testament

Numérisation en cours : Matthieu



L’Évangile de notre Seigneur Jésus-Christ selon Matthieu

Matthieu 9

Jésus-Christ guérit un paralytique, versets 1-8.
Il appelle Matthieu à la charge d’apôtre et il répond à ceux qui se scandalisait de ce qu’il mangeait avec les pécheurs, versets 9-13.
Il répond aussi à ceux qui lui demandaient pourquoi ses disciples ne jeûnaient pas comme ceux de Jean-Baptiste, versets 14-17.
Il guérit une femme qui avait une perte de sang, il ressuscite une jeune fille, il rend la vue à deux aveugles et il délivre un homme possédé du démon et muet, versets 18-34
Enfin, il exhorte ses disciples à prier Dieu d’envoyer des personnes qui travaillassent à la conversion des peuples, versets 35-38.

1. Et Jésus étant entré dans une barque repassa le lac et vint en sa ville 1.
2. a Et on lui présenta un paralytique couché sur un lit. Et Jésus voyant la foi de ces gens-là dit au paralytique : Prends courage, mon fils, tes péchés te sont pardonnés.
3. Là-dessus, quelques scribes disaient en eux-mêmes : Cet homme blasphème.
4. Mais Jésus b voyant leurs pensées, leur dit : Pourquoi avez-vous de mauvaises pensées dans vos cœurs ?
5. Car lequel est le plus aisé de dire : Tes péchés te sont pardonnés ou de dire : Lève-toi et marche.
6. c Or afin que vous sachiez que le fils de l’homme a l’autorité sur la terre de pardonner les péchés, Lève-toi, dit-il au paralytique, charge-toi de ton lit et t’en va dans ta maison.
7. Et il se leva et s’en alla dans sa maison.
8. Ce que le peuple ayant vu, il fut rempli d’admiration et il glorifia Dieu qui avait donné un tel pouvoir aux hommes.
9. d Et Jésus étant parti de là vit un homme, assis au bureau des impôts, nommé Matthieu et il lui dit : Suis-moi. Et lui se levant le suivit.
10. Et comme Jésus était à table dans la maison de cet homme, beaucoup de péagers 2 et de gens de mauvaise vie 3, étant venus-là, se mirent à table avec Jésus et les disciples.
11. Et les pharisiens voyant cela dirent à ses disciples : Pourquoi votre maître mange-t-il avec des péagers et des gens de mauvaise vie ?
12. Et Jésus ayant entendu cela leur dit : Ce ne sont pas ceux qui sont en santé qui ont besoin de médecin, ce sont ceux qui se portent mal.
13. Mais allez et apprenez ce que signifie cette parole : e Je veux la miséricorde et non pas le sacrifice. Car ce ne sont pas les justes que je suis venu appeler à la repentance, mais ce sont les pécheurs.
14. f Alors les disciples de Jean vinrent à Jésus et lui dirent : D’où vient que les pharisiens et nous jeûnons souvent et que tes disciples ne jeûnent point ?
15. Et Jésus leur répondit : Les amis de l’époux peuvent-ils s’affliger pendant que l’époux est avec eux ? Mais les jours viendront que l’époux leur sera ôté g et alors ils jeûneront.
16. Personne ne peut mettre une pièce de drap neuf à un vieil habit, parce que la pièce emporterait une partie de l’habit et la déchirure en serait pire.
17. h Et on ne met pas non plus le vin nouveau dans de vieux vaisseaux, autrement les vaisseaux se rompent et le vin se répand et les vaisseaux sont perdus, mais on met le vin dans des vaisseaux neufs et l’un et l’autre se conservent.
18. i Comme il leur disait ces choses, un des chefs de la synagogue vint qui se prosterna devant lui et lui dit : Ma fille vient de mourir, mais viens lui imposer les mains et elle vivra.
19. Et Jésus s’étant levé le suivit, avec ses disciples.
20. j Et une femme qui était malade d’une perte de sang depuis douze ans s’approcha par derrière k et toucha le bord de son habit.
21. Car elle se disait en elle-même : Si je puis seulement toucher son habit, je serai guérie.
22. Alors, Jésus s’étant retourné et la regardant lui dit : Prends courage, ma fille, ta foi t’as sauvée 4. Et cette femme fut guérie dès cette heure-là.
23. Et quand Jésus fut arrivé à la maison du chef de la synagogue,et qu’il eut vu les joueurs de flûtes et une troupe de gens qui faisait grand bruit,
24. Il leur dit : Retirez-vous, car la jeune fille n’est pas morte, mais elle dort. Et ils se moquaient du lui.
25. Et après qu’il eut fait sortir tout le monde, il entra et il la prit par la main et cette jeune fille se leva.
26. Et le bruit s’en répandit dans tout ce quartier-là.
27. Et comme Jésus partait de là, deux aveugles le suivirent criant et disant : l Fils de David, aie pitié de nous.
28. Et quand il fut arrivé à la maison, ces aveugles vinrent à lui et Jésus leur dit : Croyez-vous que je puisse faire cela ? Ils lui répondirent : Oui, Seigneur.
29. Alors, il leur toucha les yeux en disant : Qu’il soit fait selon votre foi.
30. Et leurs yeux furent ouverts et Jésus leur défendit fortement d’en parler en leur disant : Prenez garde que personne ne le sache.
31. Mais étant sortis, ils répondirent sa réputation dans tout ce quartier-là.
32. Et m comme ils sortaient, on lui présenta un homme muet, démoniaque.
33. Et le démon ayant été chassé, le muet parla. Et le peuple étant dans l’admiration disait : Rien de semblable n’a jamais été vu en Israël.
34. n Mais les pharisiens disaient : Il chasse les démons par le prince des démons.
35. Et o Jésus allait dans toutes les villes et par toutes les bourgades, enseignant dans leurs synagogues et prêchant l’Évangile du règne de Dieu et guérissant toutes sortes de maladies et toutes sortes d’infirmités parmi le peuple.
36. Et voyant la multitude du peuple, il fut ému de compassion envers eux de ce qu’ils étaient dispersés et p errant comme des brebis qui n’ont point de berger.
37. Alors il dit à ses disciples : q La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers.
38. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans la moisson.

Réflexions

1. Il y a deux réflexions à faire sur la guérison du paralytique.
L’une que notre Seigneur eut égard à la foi de cet homme et de ceux qui le lui présentaient, ce qui nous montre que c’est par la foi et par un humble recours à Jésus-Christ que nous pouvons avoir part aux effets de sa grâce.
L’autre, que puisque Jésus-Christ avait non seulement le pouvoir de guérir les malades, mais aussi l’autorité de pardonner les péchés, nous devons le regarder comme notre juge et nous soumettre en état d’obtenir de lui la rémission de nos offenses par la repentance et la foi.
2. Ce que Jésus répondit à ceux qui trouvaient mauvais qu’il mangeât avec les péagers et les gens de mauvaise vie nous apprend qu’il est venu au monde pour sauver les pécheurs, mais que le but de sa venue est aussi de les amener à la repantance et qu’ainsi sans l’amendement on ne saurait parvenir au salut.
3. Il faut considérer que si Jésus-Christ n’assujettissait pas ses disciples à des jeûnes réglés, tels qu’étaient ceux des disciples de Jean Baptiste, ce n’était pas que sa doctrine sur cet article fut différente de celle de son précurseur, ni qu’il condamnât le jeûne, il les a recommandé par son exemple et par ses préceptes et il appelle ses disciples à vivre dans la mortification et non pas dans l’aise et dans le plaisir. Mais il en usait ainsi par la même raison qu’il ne menait pas lui-même une vie aussi retirée et aussi austère que Jean Baptiste, voyez Matthieu 4, 6.16 et 17.21, savoir parce que son ministère l’obligeait à aller de lieu en lieu et à se rencontrer avec toutes sortes de personnes. Au reste, il déclare que dans la suite ses disciples seraient appelés non seulement à jeûner, mais à souffrir ce qu’il y avait de plus fâcheux et que s’il ne les exposait pas à ces rudes épreuves pendant qu’il était avec eux, c’était parce qu’ils n’auraient pas pu les supporter, c’est ce qu’il représente par la comparaison du vieux habit et des vaisseaux à vin.
4. On voit dans la guérison de cette femme qui était malade depuis douze ans d’une perte de sang, que notre Seigneur guérissait les maladies les plus incurables, surtout on doit y remarquer l’humilité et la foi admirable de cette femme, qui n’osant pas s’adresser à Jésus, était persuadée que si elle pouvait seulement toucher son habit, elle serait guérie, ce qui arriva aussi comme elle l’avait crû. Cet exemple montre que quand on a recours à Jésus-Christ avec une profonde humiliation et une ferme confiance,on obtient infailliblement les effets de sa miséricorde.
5. La résurrection de la jeune fille à qui notre Seigneur rendit la vie prouve qu’il ne guérissait pas seulement les malades, mais qu’il rendait même la vie aux morts. Cela doit nous convaincre pleinement qu’il était envoyé de Dieu et nous confirmer dans la croyance et dans l’attente de notre résurrection.
6. Il est dit sur la fin de ce chapitre que Jésus-Christ, voyant que le peuple qui le suivait manquait d’instruction et de bons conducteurs, en eut pitié et qu’il exhorta ses disciples
à prier le maître de la moisson qu’il poussât des ouvriers dans la moisson.
Ces paroles qui marquent la grande bonté dont notre Seigneur était animé, doivent nous inspirer les mêmes sentiments de compassion en faveur de ceux qui sont dans l’égarement et nous exciter à prier Dieu qu’il envoie en tous lieux de fidèles ministres qui travaillent efficacement à la conversion des hommes et à l’établissement de son règne.


(a) v2 : Marc 2.3 ; Luc 5.18
(b) v4 : Chapitre 12.25 ; Jean 2.25
(c) v6 : Marc 2.10 ; Luc 5.24
(d) v9 : Marc 2.14 ; Luc 5.27
(e) v13 : I Samuel 12.22 ; Psaume 51.18 ; Proverbes 21.3 ; Osée 21.6 ; Matthieu 12.7
(f) v14 : Marc 2.18 ; Luc 5.31, 33
(g) v15 : Jean 16.20, 33
(h) v17 : Marc 2.22
(i) v18 : Marc 5.22 ; Luc 8.41
(j) v20 : Marc 5.25 ; Luc 8.43
(k) v20 : Chapitre 14.36 ; Luc 6.19
(l) v27 : Chapitre 15.22, 20.31 et 21.9
(m) v32 : Luc 11.14
(n) v34 : Chapitre 12.24
(o) v35 : Chapitre 2.23 ; Marc 6-9 ; Luc 13.22
(p) v36 : Ésaïe 53.6 ; Jérémie 50.6 ; Ézéchiel 35.5, 6 ; Zacharie 10.2 : I Pierre 2.25
(q) v37 : Luc 10.2


(1) v1 : À Capernaüm.
(2) v10 : C’étaient les receveurs des impôts.
(3) v10 : Grec : pécheurs. Ce terme marque dans l’écriture les impies et les personnes perdues dans le crime.
Les Juifs appelaient ainsi ceux avec qui ils ne voulaient avoir aucun commerce et en particulier les païens. Voyez Galates 2.15.
(4) v22 : C’est-à-dire : t’a guérie.


Cliquez sur un des liens suivants pour afficher le chapitre désiré : 

1   2   3   4   5a   5b   6   7   8a   8b   9   10   11   12a   12b   13a   13b   14   15   16   17   18   19   20   21a   21b   La suite arrivera le moment venu.


Version imprimable


Bienvenue
XHTML 1.0! Langue de référence : Les documents présentés sur ce site ont le français comme langue source. CSS!