Page numérisée


www.Ostervald-1744.com
La Bible Ostervald de 1744 avec les arguments et les réflexions de l'auteur.


Nouveau Testament

Numérisation en cours : Matthieu



L'Évangile de notre Seigneur Jésus-Christ selon Matthieu

Matthieu 19

1. Les pharisiens demandent à notre Seigneur s’il était permis aux maris de répudier leurs femmes comme cela se faisait parmi les Juifs. Il leur répond que ces divorces étaient contraires à la première institution du mariage et qu’ils ne devaient plus avoir lieu, versets 1-12.
2. Jésus-Christ bénit des petits enfants qu’on lui présente, versets 13-15.
3. Un jeune homme riche lui demande ce qu’il fallait faire pour être sauvé et notre Seigneur voulant l’éprouver et voir s’il serait disposé à le suivre lui dit de vendre tous ses biens. Cette réponse ayant rebuté ce jeune homme, Jésus-Christ déclara que l’attachement aux richesses empêcherait le salut de bien des gens et il promet aux apôtres qui avaient tout quitté pour le suivre
« de les faire seoir sur douze trônes pour juger les douze tributs d’Israël »,
ce qui signifie qu’ils seraient élevés à une grande gloire lorsque son règne s’établirait et qu’ils tiendraient un rang très considérable dans l’Église. Il promet aussi de récompenser ceux qui auraient tout abandonné pour l’Évangile, versets 16-30.

1. Et a quand Jésus eut achevé ces discours, il partit de la Galilée et s’en alla dans les quartiers de la Judée, au-delà du Jourdain.
2. Et beaucoup de peuple l’y suivit et il guérit là leurs malades.
3. Et des pharisiens vinrent pour le tenter et ils lui dirent : Est-il permis à un homme de répudier sa femme pour quelque sujet que ce soit ?
4. Et il leur répondit : N’avez-vous pas lu b que celui qui créa l’homme au commencement du monde fit un homme et une femme ;
5. Et qu’il est dit : c C’est à cause de cela que l’homme quittera son père et sa mère et qu’il s’attachera à sa femme et les deux ne seront qu’une seule chair ?
6. Ainsi, ils ne sont plus deux, mais ils sont une seule chair, que l’homme ne sépare donc point ce que Dieu a uni.
7. Ils lui dirent : d Pourquoi Moïse a-t-il commandé de donner une lettre de divorce et de répudier sa femme ?
8. C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse a permis de répudier vos femmes, mais il n’en était pas ainsi au commencement.
9. Mais je vous dis, moi, e que quiconque répudiera sa femme, si ce n’est pour cause d’adultère, et en épouse une autre commet un adultère et celui qui épousera celle qui a été répudiée commet aussi un adultère.
10. Ses disciples lui dirent : Si la condition de l’homme avec la femme est telle, il ne convient pas de se marier.
11. Mais il leur dit : Tous ne sont pas capables de cela, mais ceux-là seulement à qui il a été donné.
12. Car il y a des eunuques qui sont nés tels du ventre de leur mère et il y a des eunuques qui ont été faits eunuques par les hommes et il y a des eunuques qui se sont fait eunuques eux-mêmes pour le royaume des cieux 1. Que celui qui peut comprendre ceci le comprenne.
13. f Alors on lui présenta des petits enfants afin qu’il leur imposât les mains et qu’il priât pour eux, mais ses disciples reprenaient ceux qui les présentaient.
14. Mais Jésus leur dit : Laissez ces petits enfants et ne les empêchez point de venir à moi, car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.
15. Et leur ayant imposé les mains, il partit de là.
16. g Et voici, quelqu’un s’approchant lui dit : Mon bon maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle ?
17. Il lui répondit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a qu’un seul bon, c’est Dieu, que si tu veux entrer dans la vie, gardes les commandements.
18. Il lui dit : quels commandements ? Et Jésus lui répondit : h Tu ne tueras point ; tu ne commettras point d’adultère ; tu ne déroberas point ; tu ne diras point de faux témoignages ;
19. Honore ton père et ta mère et tu aimeras ton prochain comme toi-même.
20. Le jeune homme lui dit : J’ai observé toutes ces choses dès ma jeunesse, que me manque-t-il encore ?
21. Jésus lui dit : Si tu veux être parfait, vends ce que tu as et le donne aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel, après cela, viens et suis-moi.
22. Mais quand le jeune homme eut entendu cette parole, il s’en alla tout triste car il possédait de grands biens.
23. Alors Jésus dit à ses disciples : Je vous dis en vérité qu’un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux.
24. Et je vous dis encore : Il est plus aisé qu’un chameau 2 passe par le trou d’une aiguille, qu’il ne l’est qu’un riche entre dans le royaume de Dieu.
25. Ses disciples ayant furent fort étonnés et ils disaient : Qui peut donc être sauvé ?
26. Et Jésus les regardant leur dit : Pour ce qui est des hommes, cela est impossible, mais pour ce qui est de Dieu,i toutes choses sont possibles.
27. j Alors Pierre prenant la parole lui dit : Voici, nous avons tout quitté et nous t’avons suivi, que nous arrivera-t-il donc ?
28. Et Jésus leur dit : Je vous dis en vérité, à vous qui m’avez suivi, que lorsque le fils de l’homme sera assis sur le trône de la gloire dans le renouvellement qui doit arriver k, vous serez assis sur douze trônes jugeant les douze tribus d’Israël.
29. Et quiconque aura quitté des maisons ou des frères ou de sœurs ou son père ou sa mère ou sa femme ou ses enfants ou des champs à cause de mon nom, il en recevra cent fois autant et héritera la vie éternelle.
30. l Mais plusieurs de ceux qui étaient les premiers seront les derniers et ceux qui étaient les derniers seront les premiers 3.

Réflexions

1. Ce que Jésus-Christ dit ici au sujet des divorces qui étaient en usages parmi les Juifs, nous enseigne en général, que bien des choses qui avaient été tolérées jusqu’alors à cause de l’état de ce peuple et de leur humeur grossière et charnelle ne doivent plus l’être parmi les chrétiens parce qu’ils sont éclairés et que Dieu les appelle à une plus grande sainteté.
Nous apprenons ici que, par l’institution divine, les lois du mariage unissent inséparablement et lient également l’homme et la femme, que ces lois doivent être gardées inviolablement et qu’il n’y a que l’adultère qui puisse autoriser le divorce et donner la liberté de se remarier. Jésus-Christ dit de plus que l’Évangile appelle les hommes à une grande chasteté et que même qu’il y aurait des chrétiens qui renonceraient absolument au mariage pour mieux servir Dieu et pour travailler avec plus de liberté à l’avancement de l’Évangile.
2. La bénédiction que notre Seigneur donna aux petits enfants qui lui furent présentés nous fait voir que les enfants lui sont chers et qu’il est disposé à les recevoir et à les bénir, d’où l’on doit conclure que c’est une chose tout à fait conforme à ses intentions de les lui consacrer par la prière et le baptême. Il a aussi voulu nous apprendre par là que pour entrer dans le royaume de Dieu, nous devons ressembler aux petits enfants, en simplicité, en douceur et en innocence.
3. L’entretien que notre Seigneur eut avec le jeune homme riche dont il est parlé dans ce chapitre nous apprend que pour entrer dans la vie éternelle, il faut garder les commandements de Dieu et être outre cela disposé à quitter tout ce que l’on possède en ce monde lorsqu’on ne pourrait conserver ses biens sans manquer ce qu’on doit à Jésus-Christ. La tristesse que ce jeune homme fit paraître à l’ouïe de ce que le Seigneur lui dit marque que les richesses attachent ordinairement le cœur au monde. C’est pourquoi Jésus-Christ déclara qu’il était bien difficile que les riches voulussent se résoudre à renoncer à leurs biens pour entrer dans l’Église. Cependant il dit que ce renoncement aux choses du monde n’est point une chose impossible, mais qu’il est au contraire possible et même facile et agréable avec les lumières de la foi et le secours de l’Esprit de Dieu.
Si tous les chrétiens ne sont pas appelés à abandonner leurs biens comme les apôtres le firent autrefois, ils doivent prendre garde que ces biens ne soient un obstacle à leur salut, éviter d’y mettre leur cœur, les posséder sans en abuser et s’en servir à des usages de piété et de charité. C’est le moyen de se procurer un trésor dans le ciel et d’avoir part aux bénédictions par lesquelles Jésus-Christ promet de récompenser ceux qui auront accompli tous ces devoirs.


(a) v1 : Marc 10.2
(b) v 4 : Genèse 1.27
(c) v5 : Genèse 2.2 ; I Corinthiens 6.10 ; Éphésiens 5.31
(d) v7 : Deutéronome 24.1
(e) v9 : Sus 5.31 ; Marc 10.11 ; Luc 16.18 ; I Corinthiens 7.31
(f) v13 : Marc 10.13 ; Luc 18.15
(g) v16 : Marc 10.18 ; Luc 18.18
(h) v18 : Exode 20.13 et suivants
(i) v26 : Jérémie 32.17
(j) v27 : Marc 10.28 ; Luc 18.28
(k) v28 : Luc 22.30
(l) v30 : Sous 20.16 ; Marc 10.31 ; Luc 13.30


(1) v12 : C’est-à-dire : il y en a qui renoncerons au mariage à cause de l’Évangile. (2) v24 : ou un câble. (3) v30 : Ce verset doit être joint avec le chapitre suivant, où ces mêmes paroles, qui marquent le but de la parabole des ouvriers, sont répétées, verset 16.


Cliquez sur un des liens suivants pour afficher le chapitre désiré : 

1   2   3   4   5a   5b   6   7   8a   8b   9   10   11   12a   12b   13a   13b   14   15   16   17   18   19   20   21a   21b   La suite arrivera le moment venu.


Version imprimable


Bienvenue
XHTML 1.0! Langue de référence : Les documents présentés sur ce site ont le français comme langue source. CSS!